4. mai 2022

Le parc du Jeanbrenin reçoit l’approbation du canton

L'autorité cantonale bernoise compétente en matière d'aménagement du territoire (OACOT) a donné son aval à la construction de trois éoliennes sur les bises de Cortébert et Corgémont. Les travaux préparatifs pour les 3 éoliennes pourraient débuter l’automne prochain.

Jeanbrenin

Le projet du Jeanbrenin à la Montagne du Droit, promu par BKW, permettrait d'ajouter trois éoliennes aux 16 éoliennes déjà existantes plus à l'ouest du parc éolien Juvent. Image: BKW

Ce projet avait été adopté par plus de 90 % des citoyens lors des assemblées municipales du 21 juin 2021 à Cortébert et Corgémont. Les Conseils municipaux de Courtelary, Cortébert et Corgémont avec BKW avaient remis le 2 décembre 2021 au canton de Berne le dossier pour l’adaptation de leurs plans de zone concernant le projet éolien du Jeanbrenin.

Rejet de toutes les oppositions
Les services spécialisés du Canton de Berne ont examiné ces dossiers volumineux sur la base de la législation en vigueur. En parallèle, les instances fédérales concernées ont vérifié le respect des normes fédérales pertinentes. Sur cette base, l’autorité cantonale compétente en matière d’aménagement du territoire (OACOT) a approuvé le projet et rejeté toutes les oppositions.

Jeanbrenin 2

Photomontage du projet du Jeanbrenin. Selon l'issue de la procédure de recours, le début des préparatifs de construction des 3 éoliennes sera possible au plus tôt en automne 2022. Image: BKW Photomontage du projet du Jeanbrenin. Selon l'issue de la procédure de recours, le début des préparatifs de construction des 3 éoliennes sera possible au plus tôt en automne 2022. Image: BKW

Au plus tôt en automne 2022
Les communes Courtelary, Cortébert, Corgémont et le développeur BKW saluent cette décision favorable au développement des énergies renouvelables. La fondation suisse pour la protection et l’aménagement du paysage (SL-FP) soutient ce projet et aucune autre association de protection de l’environnement et du paysage ne s’y est opposée car il respecte le paysage, l’environnement et la biodiversité.

Selon l’issue de la procédure de recours, le début des préparatifs de construction des 3 éoliennes sera possible au plus tôt en automne 2022.